La méthode REMAP ® (Reed Eye Movement Acupressure Psychotherapy)

remap yves wauthier psychologie énergétique

Qu’est-ce que c’est que la méthode REMAP et d’où vient-elle?

C’est une méthode qui se sert du champ énergétique corporel pour apporter un soulagement à la détresse émotionnelle dont souffre un individu. REMAP a vu le jour grâce à Steve Reeds, un talentueux psychologue clinicien américain. L’idée de départ était de comprendre comment fonctionnait les points d’accupression. Il en est résulté tout une série de recherche parmi les études faites dans de grande universités américaines comme  Harvard.  Grâce aux fruits de ses recherches, il a pu établir un Protocole : REMAP. Constitué de 3 modules distincts :

·       Full REMAP®

·       Quick REMAP®

·       Traitement du champ visuel REMAP®

Formation d’initiation REMAP, disponible sur IIPECA Academy – cliquer ici

Concernant le Full REMAP®, la première façon de travailler chez Steve était d’administrer un test musculaire sur les méridiens les uns après les autres puis à mesurer ceux qui étaient concernés par le premier mouvement destiné à être traiter. Enfin on procède à une stimulation de tous les points du méridien en jeu jusqu’à obtenir un seuil égale à zéro. Mais à cause de la lenteur de ce Protocole, il créa Quick REMAP® qui est une version simplifiée et qui ne se décline en 16 points (mais en réalité au bout de 6 à 7 point le résultat apparait déjà).

Mais comment fonctionnent les points REMAP ?

Selon Steve, dans la nature les traumas se résolvent souvent tout seuls pour la simple raison que les animaux possèdent une grande réactivité lors de la guérison des traumas et évènements traumatiques qu’ils subissent. En effet un animal sauvage se met en danger lorsque ses traumas ne sont pas rapidement traités : cela fait partie des nombreuses lois de la jungle. Le même procédé s’applique avec REMAP ; En fait, on se soumet à une stimulation d’un point tout en pensant au problème. En présence d’un apaisement d’intensité émotionnelle, le thérapeute n’agit pas et laisse faire, ce qui veut dire qui ne doit avoir aucune intervention cognitive ou extérieur. Dans le cas où rien ne se passe, on procède immédiatement à un changement de point et de méridien car à ce moment il n’y a pas de réactivité et le méridien choisit n’est pas concerné. Par contre dans le cas d’une monté de l’intensité émotionnelle, le thérapeute procède à un recadrage.

Ce texte est tiré de la vidéo suivante, présentation de la méthode REMAP par Yves Wauthier-Freymann:

Plus d’informations sur REMAP et les formations REMAP : visitez le site de l’association francophone REMAP www.remap.be